Au sujet de...

La Sophrologie

Il y a autant de définitions de la sophrologie que de sophrologues, tant chacun va décrire sa propre expérience de la méthode, son propre vécu. Cela ne veut pas dire que chacun fait ce qu'il veut, le sophrologue se doit de respecter les fondamentaux établis par Alphonso Caycedo, fondateur de la méthode. Pour autant, chaque site vous apportera une définition subtilement différente selon l'appropriation de chacun durant sa formation. 

Je vous propose donc ma définition, éclairant sur ma façon de la vivre, de la pratiquer au quotidien.

 

La sophrologie est une méthode permettant d'apprendre, par le biais de la relaxation physique et mentale (relaxation dite "dynamique"), à se connecter à ses sensations, ses émotions, à accueillir les ressentis sans se laisser submerger. A vivre le présent et cultiver une vision positive du futur. Il y sera question d'utiliser le corps comme support d'observation, d'entrainement de la conscience, donc la personne, d’être présent à ce qui se vit ici et maintenant. Les ressentis dans le mouvement, dans la respiration. A être à l'écoute des vécus corporels de l'instant, sans analyse ni jugement.

 

Car lorsque vous êtes en capacité de poser votre attention sans analyse ni jugement sur ce que vous vivez corporellement, vous êtes en capacité de poser cette même attention sur votre environnement, sur les évènements de votre vie. Dans un juste équilibre de ce qui est, de ce qu'il adviendra, de ce qui est passé. Poser un regard juste, non submergé par les regrets du passé, ou les peurs du futur.

 

 

"Je suis comme ça, je n'y peux rien !"

 

Poser un regard juste sur son environnement, donc sur soi. Reconnaître ses valeurs, ses capacités, ses faiblesses et ses limites. Cela ne veut pas dire se limiter à cette fatalité de "je suis comme ça, je n'y peux rien !", mais bien au contraire, se donner les moyens d'être celui que l’on souhaite, avec lucidité et confiance.

 

La sophrologie est donc, de mon point de vue, une méthode permettant de se reconnecter à notre Etre profond, à notre énergie vitale, à ce que nous sommes, dans la globalité. C'est une merveilleuse aventure de la rencontre de soi-même.

 

Pleinement acteur de votre séance, de vos vécus, vous découvrez par vous-même vos propres systèmes de ressources. Cette vivance intérieure vous appartient, elle n'est du fait de personne d'autre. Par conséquent ce changement peut s'installer durablement puisque vous-même tracez la voie de cette évolution.

 

 

Dans quel but ?

 

Vous pouvez envisager la sophrologie pour toute recherche d'évolution personnelle. Cela dit, il vous sera pertinent de choisir votre sophrologue en fonction, notamment, de ses propres champs d'intervention. Dans mon cas, voici les sujets que je rencontre au quotidien :

 

- Stress et anxiété (origine professionnelle, personnelle, trait de caractère ou évènement de la vie)

 

- Troubles psychosomatiques inhérents au stress : troubles du sommeil, panique, angoisse, TOC, phobie...

 

- Besoin de reprendre confiance en soi, déprime et dépression

- Vivre plus sereinement son hypersensibilité

- Reconquérir son corps après une épreuve de la vie : opération, accident...

- Désir de vivre pleinement la grossesse et l'accouchement, de se préparer à la parentalité, aux premiers jours avec bébé...

- Pratique en entreprise (voir ici)

En aucun cas la sophrologie ne prétend concurrencer les professionnels de santé. Le sophrologue ne pose pas de diagnostique, n'influence pas les choix thérapeutiques de ses clients et n'interfère pas dans les éventuels traitements en cours. 

  • Facebook

emmanuelle@r-horizons.com    Sophrologue Certifiée FEPS, titre inscrit au RNCP Niveau III              06.81.95.06.09

SIRET 802 014 746 00019 – APE 8690F – Titre RNCP 0011 – 2017 – ISR